TOLA
La phrase du jour

La phrase du jour

La croissance continue du groupe à Liège ne s’encombre pas de considérations écologiques: tous ces produits chinois à destination de l’Europe, c’est le contraire du circuit court, local, et d’une consommation raisonnée, durable. Le commerce chinois, « c’est critiqué », « Mais il existe, et aujourd’hui il fait partie des reflexes immédiats de certains. Donc sauf à supprimer tout ça, à vivre dans ce qu’on appelle une décroissance, et je n’y suis pas favorable, on doit accepter tout ça ». 

Jean-Luc Crucke, ministre wallon du budget et des finances, des aéroports (journal RTL du 8 novembre 2021)

Le commerce en ligne va amplifier les handicaps structurels du commerce en Belgique, que ce soit les coûts salariaux, la flexibilité des travailleurs et les taxes.

Si les produits sont plus chers en Belgique à cause notamment de ces handicaps, le risque est grand de voir les Belges acheter sur des sites étrangers et mettre ainsi en péril l’emploi en Belgique

D. Michel, patron de Comeos, dans La Libre, 1/06/2012

En cas de poursuite des tendances de forte croissance du trafic routier, l’ensemble du ring nord de l’échangeur de Flémalle à Battice, ainsi que l’E25 de Beau-fays à Loncin et l’E42 de Verviers à Battice seront sursaturés (vision 2030).

Cette sursaturation s’étalerait de 7h le matin à 19h le soir sur le ring nord et l’E25 et serait de nature à :

–Freiner le potentiel de développement économique ;

–Augmenter davantage encore la pollution sonore et atmosphérique ;

–Encourager le transit cherchant à bipasser les axes stratégiques par des voiries et des quartiers inadaptés.

Ainsi, la mise en œuvre de mesures de pacifi cation des quartiers (maîtrise des vitesses type zones 20 ou 30 km/h et dissuasion du transit) est incontournable pour y préserver la qualité de vie

PUM (Plan Urbain de Mobilité) 2019, page 66, 2.1.6 Perspective pour la mobilité